Foire aux Questions

Nouveau Visage de la Progression Route

1. Les 24h et les 48h, c’est obligatoire ?

Rien n’est obligatoire dans la vie. La Route est là pour t’aider à poser tes premiers choix, t’y tenir, et en sortir grandi. Les 24h, les 48h, le compagnonnage, et même le Départ Routier ne sont que des outils pour te permettre de prendre ta vie en main.

Concrètement, nous estimons que le compagnonnage est une étape nécessaire pour prendre son Départ Routier. En revanche, les 24h et les 48h ne doivent pas “bloquer” la prise de ces 2 engagements. Si tu penses que tu es “trop vieux”, ou que ce n’est “pas pour toi”, le mieux est d’en discuter avec ton chef de clan (ou ton chef de groupe le cas échéant) qui t’aidera à faire le discernement nécessaire. L’essentiel, pour préparer ton compagnonnage, est de prendre un temps de réflexion sur toi sous le regard bienveillant de ton parrain.

2. Est-ce que je dois prendre mon bâton de routier à toutes les activités ?

Non. Ton bâton de routier n’est ni un staff ni une annexe de ton uniforme. Il est le symbole de ta progression personnelle. Tu peux éventuellement l’emporter pour les marches en clan, notamment lors de la route d’été. En revanche, tu es invité à le prendre avec toi lors de 2 activités nationales : les JN et le RNR. Tu pourras ainsi découvrir que tu n’es pas le seul à progresser, et peut-être décider de te lancer dans les 48h !

3. Dois-je obligatoirement prendre mon compagnonnage juste après mes 24h de la Route?

Idéalement, les 24h se terminent par ton engagement de Compagnon Routier devant l’ensemble du clan. Si tu ne te sens pas encore prêt, ou que tu estimes que les conditions ne sont pas réunies pour prendre ton compagnonnage (parrain absent, format du WE pas adapté, etc.), tu peux tout à fait décaler la date de ton engagement. L’important est que tu prennes une décision à la fin de tes 24h, et que tu en fasses part à ton parrain.

Par exemple : rencontrer l’aumônier le WE prochain, appeler mon parrain dès qu’il rentrera de son voyage, prendre mon compagnonnage lors du prochain WE où le clan sera réuni au complet, etc.

Les 24h sont un outil pour te permettre de “prendre le temps”, pas pour décider à ta place !

4. Puis-je faire mes 24h même si je n’ai pas encore de parrain ?

Le parrain est un élément essentiel de l’engagement Compagnon-Routier : il t’aide à te regarder en vérité, à te poser les bonnes questions, et à choisir des engagements qui te correspondent et te feront grandir. C’est pour cela qu’il est important que tu prennes le temps de parler avec lui avant la rédaction de ta lettre de compagnonnage.

Nous te suggérons d’en parler à ton chef de clan, qui pourra te guider dans le choix d’un parrain.

5. Chef de clan : bâton de clan ou bâton de routier ?

Tu es chef de clan, et tu as taillé ton bâton au cours de tes 24h de la Route. Que faire lors des quelques activités où tu dois prendre ton bâton (cf. question 2) ?

Ta première mission au sein du clan est d’en être le  chef. Il est donc logique que tu préfères le bâton de clan à ton bâton de routier lors des activités de clan.

  • D’un point de vue extérieur, le bâton de clan permettra d’identifier tout de suite que tu es le responsable du clan.
  • Du point de vue des routiers, ce bâton de Clan est un signe visible de ta progression au travers de ton engagement en tant que chef. C’est ce qui fait de toi quelqu’un à suivre !

6. Et pour les maîtrises de Troupe ?

“Servir à la Troupe demande déjà beaucoup d’investissement : je n’ai pas le temps de faire mes 24h !”

Mais avant de devenir assistant ou chef de Troupe, nous te conseillons de passer un ou deux ans dans le clan ! Tu auras l’occasion de prendre un peu de recul et de vivre une autre expérience avant de retourner dans la grande aventure des éclaireurs. Et ainsi de faire tes 24h et prendre ton engagement de Compagnon-Routier.

Si tu es chef ou assistant à la Troupe et que tu n’as pas encore pris ton compagnonnage, le mieux est d’en discuter avec ton chef de Troupe (ou ton chef de groupe le cas échéant) pour déterminer ensemble ce qu’il est possible de faire. Même si les 24h semblent difficiles, elles ne sont pas nécessairement impossibles ! Après tout, un chef qui veut faire progresser ses scouts ne doit-il pas lui-même veiller à prendre le temps pour progresser ?

Par exemple, tu peux envisager d’effectuer tes 24h de la Route pendant le camp d’été de la Troupe, au moment de l’explo de patrouille ou des raids.

Si tu es chef ou assistant à la Troupe et que tu as déjà pris ton compagnonnage, nous t’invitons à préparer ton Départ Routier grâce au 48h de la Route : c’est un outil unique pour souffler un peu et envisager ton avenir ! Enfin un peu de répit entre la Troupe, les études, les amis, la famille, etc. !

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *